Biographie

Née Dominique Troyes, la Française Marilyn Jess débute par de la photo de charme à peine sa majorité acquise. Très rapidement, elle se retrouve à la fin de l’année 1977 sur le plateau de Collégiennes à tout faire, un film signé Jean Desvilles (alias Georges Fleury), qui entérinera sa carrière d’actrice porno.   Dès ses débuts, Marilyn fait preuve d’un entrain et d’une joie de vivre extraordinaire. Son physique de jeune fille entièrement naturel fait fureur auprès des producteurs français qui ne tardent pas à se l’arracher.   La jolie blonde enchaîne les rôles de collégienne et d’adolescente candide, tournant la plupart de ses premières scènes hard avec son compagnon de l’époque, Didier Humbert.   Marilyn tourne des dizaines de films entre 1977 et 1979, pour les plus grands réalisateurs du genre, de Pierre B. Reinhard à Gérard Kikoïne, en passant par Michel Jean, Francis Leroi ou Jean-François Davy.   Mais c’est Frédéric Lansac qui la révélera au grand public grâce à son film La Femme objet réalisé en 1980, et dans lequel Marilyn incarne une femme idéale fabriquée par un as de la robotique.   Marilyn constitue alors la remplaçante idéale de la star Brigitte Lahaie qui vient de mettre un terme à sa carrière et tous les pornographes de France font un accueil triomphal à cette nouvelle icône du porno qui se montre toujours aussi gourmande lorsqu’elle tourne des scènes de sexe.   Entre 1980 et 1986, Marilyn restera la star incontestée du porno français, malgré une grande discrétion. Elle accorde en effet bien peu d’interviews et se révèle bien plus réfractaire à la médiatisation que son aînée Brigitte Lahaie.   Néanmoins, son nom est également connu outre-Atlantique et Marilyn tournera un certain nombre de films sous la direction de réalisateurs américains ou avec des actrices américaines aussi célèbres qu’Annette Haven ou Traci Lords.   A partir de 1987, Marilyn Jess va nettement ralentir les tournages avant de mettre un terme définitif à sa carrière de hardeuse, hantée par le spectre du sida. Après avoir envisagé de poursuivre dans la voie du X avec l’assistance d’une doublure (!), elle se tournera finalement vers les peep-shows de la rue Saint-Denis où elle travaillera jusqu’au début des années 90, faisant également quelques apparitions en « guest star » dans des films hard ou érotiques.   Marilyn quittera peu après le monde du sexe définitivement pour vivre aux côtés de son compagnon depuis 1984, le réalisateur et scénariste Michel Barny dont elle aura deux enfants. En dix ans de carrière, Marilyn Jess aura tourné plus d’une centaine de films dont quelques-uns des plus grands chefs-d’œuvre du X français comme Adorable Lola, Dodo, petite fille au bordel, Ballets roses ou encore le fabuleux Dans la chaleur de Saint-Tropez en 1981.

Caractéristiques

  • Début dans le X 1977
  • Lieu de NaissanceParis, France
  • Date deNaissance26 octobre 1959
  • NationalitéFrançaise